croustiller

croustiller

croustiller [ krustije ] v. intr. <conjug. : 1>
• 1869 ; « manger une croûte de pain » 1612; provenç. croustilha, de crousta « faire croûte »
Craquer légèrement sous la dent. Des biscuits qui croustillent. croustillant.

croustiller verbe intransitif (provençal croustilla) Croquer agréablement sous la dent, en parlant d'un gâteau, d'une croûte.

croustiller
v. intr. Craquer agréablement sous la dent. Une galette qui croustille.

⇒CROUSTILLER, verbe intrans.
A.— [En parlant d'une pers.]
1. Fam., vx. ,,Manger de petites croûtes pour boire après le repas et pour être plus longtemps à table`` (Ac. 1798-1835). ,,Il se mit à croustiller`` (Ac. 1798-1835).
2. P. méton., arg. Manger. Synon. croûter. On va croustiller, reprit Grégoire (ARNOUX, Solde, 1958, p. 80).
B.— [En parlant d'un aliment] Craquer sous la dent :
La chair du chevreau se déchira et elle se montra laiteuse en dedans, fumante avec ses jus clairs. Sa carapace croustillait et elle était d'abord sèche sous la dent, mais, comme on enfonçait le morceau dans la bouche, toute la chair tendre fondait et une huile animale, salée et crémeuse en ruisselait...
GIONO, Que ma joie demeure, 1935, p. 178.
Au fig. Être croustillant (cf. ce mot B 1), grivois. La marquise lut, sautant tout ce qui ne croustillait pas (PÉLADAN, Vice supr., 1884, p. 237).
Rem. On rencontre chez Cendrars (Du monde entier, Panama, 1957, p. 37) un emploi au part. passé, supposant un verbe trans., au sens de « qui présente une apparence craquelée » : Le Kremlin était comme un immense gâteau tartare croustillé d'or.
Prononc. et Orth. :[], croustille []. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1612 fam. « manger une croûte de pain » (P. TROTEREL, Les Corrivaux ds Anc. théâtre fr., VIII, p. 246); 2. a) 1807 part. prés. adj. « qui croque sous la dent » pâtisserie croustillante (MICHEL, p. 58); b) [1751 id. croustillant « plaisant, graveleux » (Lettr. chois. impr. en 1751, p. 286 d'apr. LA CURNE)]; 1807 (MICHEL, p. 58). Empr. au prov. croustilha « croustiller » (MISTRAL), dér. de crousta, v. croûter. Fréq. abs. littér. :2.

croustiller [kʀustije] v. intr.
ÉTYM. 1612; provençal croustilha, de crousta. → Croûte.
1 Vx. Manger une croûte (de pain).Fam. et vieilli. Manger. Croûter, II.
2 (1869). Croquer sous la dent (sans résister autant que ce qui croque). || Des biscuits qui croustillent.Par ext. (stylistique). Produire de petits craquements.
0 Les cadavres de rats jonchent le sol, les squelettes de rats croustillent sous le pied.
Robert Pinget, Graal flibuste, p. 9.
3 Fig. et rare. Être croustillant (2.). || « La marquise lut, sautant tout ce qui ne croustillait pas » (J. Péladan, in T. L. F.).
DÉR. Croustillant, croustille. — (Du sens 3.) Croustilleux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • croustiller — CROUSTILLER. v. n. Manger de petites croûtes pour boire après le repas, et pour être plus long temps à table. Il se mit à croustiller. Il est du style familier …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • croustiller — Croustiller. v. n. L S se prononce. Manger de petites croustes pour boire aprés le repas, & pour estre plus long temps à table. Il se mit à croustiller. Il est bas …   Dictionnaire de l'Académie française

  • croustiller — (krou sti llé, ll mouillées, et non krou sti yé) v. n. Manger pour boire après le repas de petites croûtes de pain. Il se met à croustiller.    Activement. •   ....J étais occupé à croustiller là bas les restes du soupé, LEGRAND l Amour diable,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CROUSTILLER — v. n. Manger de petites croûtes pour boire après le repas, et pour être plus longtemps à table. Il se mit à croustiller. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • croustiller — vi. , croquer // faire du bruit croustiller sous la dent : kroustilyî (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • CROUSTILLER — v. intr. être un peu croquant …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • croustillant — croustillant, ante [ krustijɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1751 sens 2; de croustiller 1 ♦ (1832) Qui croustille, craque sous la dent comme une croûte de pain frais. Gaufrette croustillante (⇒aussi 2. croquant) . Des frites croustillantes. 2 ♦ Fig. Qui est… …   Encyclopédie Universelle

  • croustilleux — croustillant, ante [ krustijɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1751 sens 2; de croustiller 1 ♦ (1832) Qui croustille, craque sous la dent comme une croûte de pain frais. Gaufrette croustillante (⇒aussi 2. croquant) . Des frites croustillantes. 2 ♦ Fig. Qui est… …   Encyclopédie Universelle

  • croûte — [ krut ] n. f. • croste XIe; lat. crusta I ♦ 1 ♦ Partie extérieure du pain, durcie par la cuisson. Manger la croûte et laisser la mie. Croûte de pain râpée. ⇒ chapelure, panure. Par ext. (1740) Des croûtes de pain : des restes de pain, souvent… …   Encyclopédie Universelle

  • croustille — ● croustille nom féminin Au Québec, chips. (S emploie généralement au pluriel.) ● croustille (expressions) nom féminin Croustilles de maïs, au Québec, aliment analogue aux chips, à base de maïs. ⇒CROUSTILLE, subst. fém. A. 1. Petite croûte. Synon …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”